Turquie – final part

Turkiye’ye Hosgeldiniz !

Après maintes hésitations quant à la route à suivre et changements de plans propres au voyage, nous prenons le bus et quittons la Cappadoce en direction de l’Est de la Turquie et du Kurdistan turque.
Une nuit de bus mouvementée plus loin, entre sortie des vélos à chaque arrêt et contrôle militaire sur les coups de 3h du matin, nous voilà rendu à Tatvan le sourire aux lèvres…
L’arrivée est à la fois grandiose avec un splendide lever de soleil sur les sommets enneigés et dans le même temps on se demande si on a pas fait une légère erreur de parcours avec un joli -9°C au thermomètre et une route complétement gelée. Qu’à cela ne tienne, plein d’entrain nous prenons la route et après une jolie glissade chacun on met notre entrain de côté pour quelques heures à siroter des thés le temps que la route dégèle.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Lever de soleil sur le lac de Van et les sommets enneigés

Finalement, malgré le mercure qui ne doit pas souvent passer au dessus de zéro, ce trajet le long de la rive sud du lac de Van se déroule à merveille.
La route nous fait alterner entre jolies petites vallées et bords de lac, avec une constante de la neige en veux tu en voilà et un accueil incroyable puisqu’en moins de 3heures on se fait inviter deux fois à manger de super spécialités locales ( 2 repas en 3h ça fait un peu morfal mais c’était pour faire honneur aux invitations et le froid ça consomme de l’énergie ^^).

Après une pause vraiment chouette à Van chez Selcuk et Batikan, deux cyclistes bien sympas, nous enfourchons nos bolides en direction du Nord sur de jolies petites routes de montagne et sous un temps radieux. Notre chemin nous emmène de vallées verdoyantes en plateaux enneigés avec la traversée de quelques petits villages où les sourires des Kurdes font chaud au cœur !

Les paysages sont déjà grandioses ce qui nous empêche pas de rester bouche bée cinq bonnes minutes devant le majestueux mont Ararat qui domine le paysage du haut de ses 5137m… voyez par vous même

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le majestueux mont Ararat

Nous cheminerons quelques jours avec sa présence imposante en toile de fond et dans un premier temps notre route nous conduit jusqu’au splendide palais ottoman d’Ishak Pasha puis c’est cap sur le Nord en direction de la Géorgie en longeant la frontière Arménienne. C’est d’ailleurs étrange de devoir longer cette frontière alors que nous souhaitons nous rendre en Arménie mais les relations glaciales entre la Turquie et l’Arménie notamment du fait de la négation du génocide rendent  la frontière complétement hermétique.
La encore les paysages grandioses de montagne constituent notre quotidien et nous mènent tranquillement jusqu’à la ville de Kars aux influences variées puis en direction de l’ancienne ville d’Ani et ses 1001 églises. Notre étape à Kars est l’occasion de passer une super soirée en compagnie de nôtre hôte Couchsurfing, Taylan et ses amis à discuter politique, voyage et déguster des Raki.

Nous achevons ce périple turque quelques cols et lacs gelés plus loin  avec un sacré changement d’atmosphère à la frontière géorgienne que j’essaierai de vous raconter dans mon prochain article.

Tout au long de ce séjour turc j’ai vraiment été bluffé par ce sens de l’hospitalité qui a encore tout son sens ici et passe par de petits gestes simples qui font tellement chaud au cœur : une invitation au thé, ne serait-ce qu’un sourire et la volonté de discuter avec l’étranger ou le visiteur, l’invitation à partager un repas ou même son toit.
Quand on y réfléchit avec notre mentalité d’occidentaux, c’est pas loin d’être inconcevable ou tout du moins de plus en plus rare d’ouvrir ainsi sa porte à un étranger et avec un naturel et une simplicité étonnants de le faire se sentir bienvenu !
Je crois que j’ai eu une belle leçon de vie, de fraternité ou peut être tout simplement d’humanité dans ce pays que je ne suis pas près d’oublier !

Vous l’aurez compris je ne suis pas en avance sur le blog mais j’essaie de rattraper mon retard au plus vite.
En direct live depuis l’Iran nous revenons juste d’un périple dans le sud du pays entre découverte de villes superbes avec Ispahan et Yazd comme coups de cœur et quelques jours de vélo dans le désert, maintenant c’est cap vers le Nord-Est et Mashhad en espérant que nos visas turkmènes nous attendent bien au chaud !
A bientôt sur la Roroad pour un petit séjour entre Géorgie et Arménie et un sacré changement de décor après 1 mois et demi dans ce pays formidable qu’est la Turquie.

10 commentaires sur « Turquie – final part »

  1. Merci mon Titou pour cet article qui m’a emmené les larmes aux yeux notamment les derniers paragraphes sur le sens de l’accueil … qui fait aussi bien réfléchir sur les attitudes que nous pouvons avoir en face de la personne différente ou étrangère . Tes photos sont tout simplement sublimes 😀 les couchers de soleil dignes des Caraïbes et les paysages enneigés grandioses. Cest une magnifique aventure personnelle, amicale et surtout humaine que vous vivez là ! Bonne route en Iran pour la suite j’espère que les ennuis de velo sont réparés je t’aime 💕 mam

    J'aime

  2. Super les paysages ! On dirait que tu as été conquis par la Turquie !!! Hâte de lire la suite . Des bisous de Valloire ou je fais découvrir les montagnes à des petits cem, rania, Amina, qui n’ont encore jamais eu l’occasion de voir à quel point la Turquie et la France peuvent être géniales !

    J'aime

    1. Hey colloc 😀 !
      Oui sacrément conquis par ce chouette pays mais entre son peuple adorable et ses paysages à couper le souffle comment ne pas l’être !
      Cool pour Valloire il faudra que tu me racontes ça.
      Bisous de Mashhad à quelques jours de passer au Turkménistan

      J'aime

  3. Salut Romain
    Vraiment très beau dans tous les sens du terme …. je parie que tu t’es dit que tu te ferais bien une descente du Mont Ararat en snowboard : mais bon un un peu lourd à emmener
    Profites bien
    Christophe

    J'aime

    1. Hey Papou !
      Ahah oui c’est vrai que la pente avait l’air sympa mais c’est vrai qu’un snowboard en plus vu les belles côtes qui suivaient le mont Ararat ça aurait été compliqué 🙂
      Bisous et régalez vous au Maroc !

      J'aime

  4. Salut petit poulet !

    Ahh, ça fait rêver ces paysages, ces rencontres et ces aventures. Et ça remue quelques souvenirs aussi.
    Essaie de ne pas prendre (trop) de retard dans ton blog, la mémoire peut flancher et la motivation à écrire avant elle. Et puis tes lecteurs s’impatientent !

    La bise

    J'aime

    1. Heyyyyy buddy !
      Ca fait plaisir de voir ton petit nom 🙂 ahah je m’y attèle de ce pas pour le blog mais tu sais ce que c’est pas toujours facile de prendre du temps sur le PC quand les journées sont pleines d’aventures et de belles rencontres !
      La bise à toi et toute la petite famille en espérant que tout roule pour vous !

      J'aime

  5. Superbes images. Le Mont Ararat flotte au dessus de vos rêves qui sont déjà immenses. C’est dire ! Take care et à bientôt sur d’autres routes puisque c’est là que vous emmène vos forces et vos désirs passionés. Jérôme.

    J'aime

    1. Salut Jérôme !
      Oui on en a pris plein les mirettes sur ce dernier bout de Turquie et depuis ça n’arrête pas. Un coucou de Mashhad où nous nous apprêtons à filer en direction du Turkménistan.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s